Le socialo/sioniste Valls et la juive Badinter en guerre contre les femmes voilées

LAÏCITÉ
LAÏCITÉ

 

« L’essentiel, c’est la bataille culturelle identitaire, si nous ne gagnons pas cette bataille, on oublie tout ».

 

Devant un auditoire largement acquis à sa cause et à celle de la laïcité maçonnique, l’ultra sioniste Manuel Valls a tenu à rappeler qu’il était le « boss » en France et que les « muzz » ont plutôt intérêt à bien se tenir.

 

« sinon c’est une réponse autoritaire qui s’imposera ».

 

Visiblement le ministre « sous influence » a décidé d’en rajouter une couche sur les musulmans de France, déjà couvert d’insultes par des pédophiles et des féministes juives depuis trois jours.

 

« L’essentiel, c’est comment on reconstruit la République, pas seulement dans les quartiers mais dans tout le pays ». 

« Il y a une forme de minorité agissante, des groupes (salafistes) qui sont en train de gagner la bataille idéologique et culturelle »

« Les salafistes doivent représenter 1% aujourd’hui des musulmans dans notre pays, mais leur message, leurs messages sur les réseaux sociaux, il n’y a qu’eux finalement qu’on entend »

« Un travail essentiel de reconquête de la République et de la laïcité ».

 

La reconquête judéo/maçonnique des banlieues est donc une priorité pour le ministre « français » qui ferait mieux de démissionner compte tenu de son inactivité depuis 5 ans.

Le Premier ministre a par ailleurs salué l’interview « lumineuse » de la juive sioniste et féministe Elisabeth Badinter, qui a appelé samedi dans Le Monde au boycott des marques vendant des tenues islamiques et dénoncé la minorité « influente » des « islamo-gauchistes ». Visiblement cette communauté a le droit d’appeler au boycott alors que les français de France n’ont pas le droit d’appeler au boycott d’Israël dans leur propre pays. Marrant non ?

« LA FEMME » QUE L’ON APPELLE BADINTER.

Le Premier ministre a mis en garde :

« contre le message idéologique qui peut se dissimuler derrière le signe religieux« .

« Ce que représente le voile pour les femmes, non ce n’est pas un phénomène de mode, non, ce n’est pas une couleur qu’on porte, non: c’est un asservissement de la femme« .

« Ne nous voilons pas la face c’est le cas de le dire dans tous les domaines« .

Est ce que le fait de porter une kippa ou une étoile de David peut être considéré comme une dissimulation d’un message politique voir un signe de radicalisation monsieur le « ministre » éternellement lié à Israël ?….. Quand même !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s