LE DÉCOUPAGE DU MONDE MUSULMAN EST IL PERMIS ? – PAR ISMAIL SUNNITE

Depuis des années les indépendantistes kurdes réclament la création d’un « Kurdistan » qui grignoterai en partie la Turquie, l’Irak mais aussi l’Iran. Tout naturellement certains musulmans se demandent si une telle réclamation est compatible avec l’Islam. Malheureusement la question, surtout dans ce cas, n’a aucun sens.

Si beaucoup de kurdes sont musulmans et croient profondément en leur Dîn et en sa Shari`a, les indépendantistes, eux, réclamant un « Kurdistan » ne le sont pas.  La plupart d’entre eux se revendiquent du « Marxisme« , de la « laïcité« , de la « démocratie universelle » et d’un certain nombre de traditions païennes, proches de celle des Yézidis et donc, contraire à l’Islam.

La grande majorité des musulmans d’origine kurde non seulement ne réclament pas une telle chose, mais de surcroît votent pour Erdogan depuis dix ans. Ajoutons à cela que ce projet d’un « Kurdistan » est activement soutenu par l’entité sioniste et ses laquais, à commencer par les affreux BHL et Kouchner.

Cependant, une question reste en suspend : est-il permis de quémander son indépendance sur une base sois disant ethnique et de s’écarter ainsi de la Umma ?

La réponse est non ! Mais apportons quelque preuves tout de même.

Tout d’abord, il nous est demandé de nous regrouper derrière un seul chef d’état capable d’unifier la Umma, de la structurer, de la fortifier et de la tirer vers le haut :

Le Prophète (SWS) a dit : 

 

 كَانَتْ بَنُو إِسْرَائِيلَ تَسُوسُهُمُ الأَنْبِيَاءُ كُلَّمَا هَلَكَ نَبِيٌّ خَلَفَهُ نَبِيٌّ وَإِنَّهُ لاَ نَبِيَّ بَعْدِي وَسَتَكُونُ خُلَفَاءُ فَتَكْثُرُ

« Les enfants d’Israël étaient gouvernés par leurs Prophètes. Et à chaque fois qu’un Prophète venait à mourir, un autre Prophète lui succédait. Or, quant à moi, il n’y a point de Prophète après moi. Mais il y aura des califes, qui seront nombreux. »

« Que nous commandes-tu donc de faire ? » dit-on et lui de répondre :

 فُوا بِبَيْعَةِ الأَوَّلِ فَالأَوَّلِ وَأَعْطُوهُمْ حَقَّهُمْ فَإِنَّ اللَّهَ سَائِلُهُمْ عَمَّا اسْتَرْعَاهُمْ

« Respectez l’allégeance aux califes selon leur ordre de priorités, du plus ancien investi du califat au plus récent. Et remplissez vos devoirs envers eux. Car quant à eux, Dieu leur exigera des comptes sur la responsabilité dont Il les chargés. »  

(Muslim, 1842).

 

Le commentaire de Sheikh Al-Islam An-Nawawî est très clair sur ce Hadîth :

lorsque l’on donne son allégeance à un calife, il est obligatoire de lui rester fidèle et que si l’on prête allégeance à un autre, alors c’est l’allégeance envers le premier qui sera valide, la seconde est considérée comme nulle.

Il ajoute que :

« l’Imâm Al-Haramayn dans son livre Al-Irshâd dit qu’il est illégale d’investir deux personnes sur un même territoire.»

(Voir Sharh Muslim par An-Nawawî). 

 

Ensuite, il nous est demandé de ne pas nous écarter de la Umma ou de la Jama`a (Du groupe Islamique) :

 مَنْ رَأَى مِنْ أَمِيرِهِ شَيْئًا يَكْرَهُهُ فَلْيَصْبِرْ فَإِنَّهُ مَنْ فَارَقَ الْجَمَاعَةَ شِبْرًا فَمَاتَ فَمِيتَةٌ جَاهِلِيَّةٌ 

« Quiconque réprouve quelque chose chez son gouvernant, qu’il fasse preuve de patience car quiconque s’écarte de la communauté ne serait-ce d’un empan et qu’il meurt ainsi, sera mort comme on mourait au temps de l’ignorance. »

(Muslim, n°1849 a).

Il est donc obligatoire d’obéir aux califes, comme on leur obéissait autrefois (Avant sa chute en 1924) et de ne pas se séparer du Califat que les musulmans sont censés rétablir. En d’autre terme, pas de séparatisme et encore moins de tribalisme racial ou ethnique.

Et si un imposteur, un traître, un criminel ou un putschiste venait à renverser le Calife ou prévoyait de le faire, les avertissements de Naby (SWS) sont très clairs :

وَمَنْ بَايَعَ إِمَامًا فَأَعْطَاهُ صَفْقَةَ يَدِهِ وَثَمَرَةَ قَلْبِهِ فَلْيُطِعْهُ إِنِ اسْتَطَاعَ 

« Quiconque prête serment d’allégeance à un Imâm, scellé par une poignée de main et en lui offrant son dévouement intime, doit lui obéir autant qu’il peut. »

فَإِنْ جَاءَ آخَرُ يُنَازِعُهُ فَاضْرِبُوا عُنُقَ الآخَرِ

« Et si un autre vient à la contester, tranchez le cou à cet autre. » 

(Muslim, n°1844).

 

« Si il n’y a pas d’autre moyen de le dissuader (L’insurgé) en dehors de la guerre, combattez-le. Puis si les combats exigent de le tuer, il sera permis de le tuer et son meurtre n’engendra aucune réparation légale car il s’agit d’un belligérant luttant pour une cause injuste et abusive. » Nous dit An-Nawawî dans le commentaire du Hadîth béni.

Je m’arrêterais là concernant les preuves de l’obligation de se ranger derrière un seul chef ayant pour projet la création d’une société juste, basée sur Le Livre et la Sunna pure du Prophète (SWS).

On pourrait tout de même se questionner sur les véritables intentions de tous ces indépendantistes, idiots utiles du mondialisme qui se frotte les mains d’observer un monde musulman en pleine déconfiture. Rappelons au passage que la balkanisation du monde musulman fait partie des objectifs du nouvel ordre mondial. Le plan Yinon, que seul les malhonnêtes osent comparer aux « Protocoles des sages de Sion » (Un « faux » pas si faux), fait clairement état des objectifs du Judaïsme politique et du sionisme international pour le Moyen-Orient. On peut même considérer à partir de ce plan que le « printemps arabe« , remodelage subversif, participe pleinement à concrétiser ce maudit plan qui vise à renforcer le projet du « grand Israël« .

Pour terminer, je rappellerai qu’il est plus que jamais nécessaire de s’unir et non pas de se diviser. Les espérances identitaires, en plus d’être illégitimes, sont portées par des ennemis de l’intérieur qui complotent pour nous faire entrer pas à pas dans le giron du mondialisme et vers l’acceptation de l’idéologie des « lumières » qui triomphe en Occident depuis 1789 (Démocratie, athéisme, libertinage, matérialisme, homosexualisme etc). Alors que Notre Seigneur n’a pas abandonné Sa Création, loin de là, Il a fait descendre une Loi et un cheminement à suivre pour réussir ici-bas comme dans l’au delà. Il nous dit :

وَأَنزَلْنَا إِلَيْكَ الْكِتَابَ بِالْحَقِّ مُصَدِّقًا لِّمَا بَيْنَ يَدَيْهِ مِنَ الْكِتَابِ وَمُهَيْمِنًا عَلَيْهِ

 فَاحْكُم بَيْنَهُم بِمَا أَنزَلَ اللَّهُ

 وَلَا تَتَّبِعْ أَهْوَاءَهُمْ عَمَّا جَاءَكَ مِنَ الْحَقِّ 

« Et sur toi (Muhammad) Nous avons fait descendre le Livre avec la vérité, pour confirmer le Livre qui était là avant lui et pour prévaloir sur lui. Juge donc parmi eux d’après ce qu’Allah a fait descendre. Ne suis pas leurs passions, loin de la vérité qui t’est venue ». (5.48).

Ismail Sunnite

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s